AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 • Contexte •

Aller en bas 
AuteurMessage
Aslinn Shu Campbell
Rang long et chiant
qui tient sur deux lignes

Rang long et chiantqui tient sur deux lignes
avatar

Autre(s) compte(s) ? : none
Féminin Personnage sur l'avatar : HATATATATATAte

Âge, classe & année (ou poste) : Unknown
Messages : 294
Date d'inscription : 21/04/2012

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

MessageSujet: • Contexte •   Ven 16 Nov 2012 - 18:07


Guide touristique 2012
CITE SCOLAIRE PRISMVER
ou "Le refuge aux sorcières"

Ancienne île de la Mer du Nord nommée « Le refuge aux sorcières », fondée par Ruthel Prismver Premier du nom en 1553 où s'abritaient les victimes de la chasse aux sorcières médiévales. Un site entièrement conservé, seule la gare au toit en verre rappelle la société moderne. Le pensionnat privé de Prismver est un chef d’œuvre d'architecture, avec ses balcons, ses jardins, ses tours et ses pierres aux reflets polychromes, et il y fait bon vivre. Des ruines encore plus anciennes datant de l’Ère Romaine se situent près des bois, mais ces dernières semblent être un refuge de violence et nous vous les déconseillons vivement. Cependant l'île privée est classée patrimoine historique et son ensemble reste ouvert au public, mis à part les locaux de l'établissement, et est à visiter absolument.

Oui mais.
Sous les regards admirateurs des touristes, le Pensionnat Prismver rassemble tous les descendants des réfugiés de l'époque, l'ayant reçu, ce fragment de magie qui est propre à leur sang. Peut-être leurs parents l'avaient aussi, peut-être sont-ils les seconds à manifester ce pouvoir étrange depuis leur ancêtre médiéval. Puis ils ont été rassemblés ici, par le Directeur, afin de pouvoir maîtriser leurs dons, ou peut-être dans de plus noirs desseins, qui sait ?
Et tout le monde vivait comme dans une grande famille au sein du pensionnat, passaient leur examen d'entrée et rejoignait une des cinq classes de l'établissement, selon leur maîtrise, afin d'atteindre la maîtrise ultime, le ''rang S'', leur examen de sorcier monomageia. Jusqu'à il y a trois ans. Jusqu'à ce qu'un génie dans tout domaine que ce soit fasse son apparition. C'était pourtant un garçon sans histoire, qui ne causait de problèmes à personne, puis il se posa une question, une petit question de rien du tout.

« Qui est le plus fort après moi ? »

Alors il commença à classer les gens. Qui s'en souciait au début, si ce n'est que quelques mégalomanes en A ? Et au fur et à mesure cette question gagna en influence, et les gens commencèrent à s'affronter de manière plus ou moins modérée, pour prouver leur valeur, aux autres ou à eux-mêmes. Les rebelles profitèrent de l'agitation pour tenter de dominer le pensionnat, et acquirent notamment le contrôle des ruines et les pacifiques essayèrent de faire face à cette vague de rivalité mais rien n'y fit. Désormais les tensions entre les classes et les élèves les plus instables sont à leur apogée, et une guerre silencieuse se déroule dans l'ombre de cette cité scolaire attrayante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn Shu Campbell
Rang long et chiant
qui tient sur deux lignes

Rang long et chiantqui tient sur deux lignes
avatar

Autre(s) compte(s) ? : none
Féminin Personnage sur l'avatar : HATATATATATAte

Âge, classe & année (ou poste) : Unknown
Messages : 294
Date d'inscription : 21/04/2012

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

MessageSujet: Re: • Contexte •   Mer 2 Juil 2014 - 17:35

Burst

  Burst se la pète. Pas juste un peu "je suis beau et je le sais", il se la pète en marchant dans les couloirs, il se la pète quand il va aux toilettes, il se la pète quand il crie comme une fillette parce qu'une araignée est tombée sur son visage. Il se la pète parce qu'il est cool, du moins selon ses critères. Alors il porte une chaîne en or parce que c'est cool, il s'est teint les cheveux en blond parce que c'est cool, il aime porter des chemises ouvertes pour montrer ses abdos (durement acquis) parce que c'est cool et il porte des lunettes de soleil h24 parce que c'est cool -et que ça donne un air mystérieux/ténébreux en prime. Selon ses critères toujours.
  Et il est tellement cool qu'il pense être le meilleur du monde. Même avant d'être S il se considérait comme supérieurement intelligent et presque invincible. En plus d'être un beau gosse.
  Contrairement aux autres S, Burst n'est pas foncièrement méchant, juste un peu frimeur et avec des choses à prouver. A vrai dire, il passe plus de temps à se regarder dans le miroir ou à draguer des minettes dans les couloirs qu'à emmerder le monde. Surtout qu'il a tendance à remettre toutes les tâches qu'on lui donne au lendemain, et au final les faire une semaine après, par manque de courage et de temps. Être un putain de mec trop cool ça prend du temps.

► Burst aime bien évaluer la coolitude des gens.
► Il a beaucoup élargi le champs lexical du mot cool dans sa vie.


Burst et le Ranker Le Ranker il est trop fort, il a la classe. Le Ranker c'est le top de la coolisimitude, c'est son modèle vivant, c'est ce qu'il cherche à être. Le Ranker c'est plus qu'un chef pour lui, c'est le Dieu de cooland, c'est le Loup solitaire sans peur qui défonce tout le monde et qui pourrait avoir toutes les poules qu'il veut. Il est. Cool quoi.

Burst et Shark Shark, akka le même le plus râgeux et non cool de toute la bande... De tout Prismver en fait. On ne peut pas dire qu'il l'apprécie beaucoup, surtout que l'autre passe son temps à lui crier dans les oreilles et d'essayer de lui faire croire que sa chaîne est nulle, que ses chemises sont démodées et que ses muscles sont que de la gonflette (ce dernier point étant probablement vrai, mais c'est pas une raison pour le faire remarquer). En plus ce mec est un abruti fini. En fait Shark lui brise toutes ses illusions de la classe S super classe et mystérieuse.
Et il lui fait un peu peur aussi.
Un peu.  

Burst et Black Sheep Quand il n'est ni dans la salle de bains à soigner son image, ni quelque part dans le pensionnat parti exécuter une tâche confié par le Ranker, Burst est souvent collé à Black Sheep, en train de la draguer. Il a beau faire la cour a pas mal de filles, c'est Black Sheep qu'il préfère. Premièrement parce qu'elle fait partie des S, donc de l'élite, deuxièmement parce qu'elle est intelligente, et enfin -et surtout- parce qu'elle est jolie. Et comme cette dernière ne se plaint jamais explicitement de sa présence il s'est fait à l'idée qu'ils étaient un duo de ouf qui pue la classe à des kilomètres.

Burst et Hide & Seek Elles sont mignonnes, elles sont sympa, mais c'est rien que des gamines. Et honnêtement, quand il les voit courir vers lui les bras remplies de consoles de jeux et de DVD collector, ça l'épuise d'avance. Ok il comprend il est trop beau et tout, et jouer avec lui doit Ëtre mille fois plus intéressant que de gagner contre Shark, mais tout de même. Il veut bien être cool mais pas faire la garderie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn Shu Campbell
Rang long et chiant
qui tient sur deux lignes

Rang long et chiantqui tient sur deux lignes
avatar

Autre(s) compte(s) ? : none
Féminin Personnage sur l'avatar : HATATATATATAte

Âge, classe & année (ou poste) : Unknown
Messages : 294
Date d'inscription : 21/04/2012

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

MessageSujet: Re: • Contexte •   Mer 2 Juil 2014 - 17:36

Hide & Seek

  Elles n'ont l'air de rien au début, ces mignonnes petites geeks, avec leurs sourire enfantins, leurs cartes pokémon et leurs figurines de One Piece. Et pourtant, méfiez-vous : sous leurs colorations flashy et leurs  habits rose bonbons se cachent deux véritables pestes dont l'activité favorite est de vous humilier.
  Quand elles ne distribuent pas d'horribles gages ou déchirent les rideaux en criant des noms de super attaques de la mort ridicules elles s'amuseront tout de même à vous embrouiller le plus possible, en répétant ce que l'autre dit, en changeant de vêtements pour que vous ne sachiez plus qui est qui, mettre des araignées en plastique dans vos poches. Et, étonnement, elles savent se faire discrètes.
  Malgré tout ça, elles sont persuadées d'agir pour le bien de la Terre à leur façon, et sont les pros des entrées fracassantes à la Team Rocket Style, avec leur propre petit speech ridicule.

► La plupart du temps celle avec le manteau noir est Lola et celle au manteau rose Lilas.
► Quand elles étaient encore en B elles étaient chouchoutées par tout le monde. Un peu trop à leur goût.
► Elles mettent une lentille de couleur dorée sur un de leurs yeux pour se donner un S-style.


Hide & Seek et le Ranker Si le Ranker était un héros il serait le plus fort de tous pour sûr ! De plus, il fait partie des rares personnes qui arrivent à les différencier, il leur achète pleins de jeux vidéos et de friandises et il est gentil avec elles. En fait le Ranker c'est comme un grand frère trop puissant qu'elles adorent.

Hide & Seek et Shark Shark il est bête et il s'énervent tout le temps, ça les amuse. Alors elles souvent près de lui, à l'embêter, à le battre aux jeux vidéos, à lui faire peur au bout d'un couloir, et à courir très vite pour ne pas qu'il les tape malgré l'interdiction du Ranker. Elles aiment beaucoup Shark. Dommage que ce ne soit pas réciproque.

Hide & Seek et Black Sheep C'est la plus belle. Elle est féminine, jolie, forte et classe. Et en plus, elle les distinguent et les gâtent plus que tout le monde. Black Sheep, c'est la seule fille des S en dehors d'elle deux, et c'est en quelque sorte devenu leur modèle. Ou plutôt leur rêve. Car si plus tard elles espèrent être aussi géniales qu'elle, elles sont très très loin du calme et de la maturité de Black Sheep.

Hide & Seek et Burst Pas marrant. Quand on le titille, il fait style de rester cool. Il ne joue pas aux jeux vidéos avec elles parce qu'il a la flemme et il ne sait même pas ce qu'est un kaméhaméha. Pourtant, elles lui concèdent qu'il est cool, alors pourquoi il ne leur prête pas plus d'attention. Parfois, elles essayent de le convertir à leur hobbies, mais il s'en fiche, il préfère regarder son reflet dans ses lunettes et embêter Black Sheep.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn Shu Campbell
Rang long et chiant
qui tient sur deux lignes

Rang long et chiantqui tient sur deux lignes
avatar

Autre(s) compte(s) ? : none
Féminin Personnage sur l'avatar : HATATATATATAte

Âge, classe & année (ou poste) : Unknown
Messages : 294
Date d'inscription : 21/04/2012

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

MessageSujet: Re: • Contexte •   Mer 2 Juil 2014 - 17:37

Black Sheep

  Black Sheep elle n'avait pas vraiment sa place dans sa classe. Il étaient chaleureux : elle était froide. Il était niais : elle était sarcastiques. Il étaient pacifistes : elle était la reine des pestes. Black Sheep elle est comme l'eau qui dort, silencieuse mais fourbe. Les petits coups bas, c'est d'elle que ça vient. Les mots qui courent, les punaises dans les chaussures, les sceaux d'eau en haut des portes, les petits trucs qui vous gâchent la journée, c'est sa crème.
  Petite, on lui a répété qu'elle faisait partie des winner, qu'il fallait ignorer les loosers. Elle l'a tenu pour dit. Alors arriver seulement en C, ce fut son premier échec personnel, elle, le cerveau de la famille, la fille à papa invaincue. Autant dire que quand on lui a proposé de faire partie de ce groupe de S, la fine fleur de l'élite, elle n'a pas hésité une seconde. Elle est comme ça Black Sheep, elle ne dit rien, on ne sait pas ce qu'elle pense, mais elle est toujours en compétition avec elle-même.
  Elle sourit rarement, s'énerve rarement, rigole rarement. Elle a le visage figé. Black Sheep elle ressemble a une poupée de porcelaine, avec ses cheveux blonds et son joli visage pâle. Même ses vêtements sont ceux d'une poupée. Et elle adore ça. Elle adore tout ce qui est mignon en fait. Les peluches, les noeuds-noeuds, les barbies, le rose, les paillettes. Alors elle déteste tout ce qui est viril, neutre et grossier.


► Elle ressemble un peu Alice au Pays des Merveilles habillée comme elle l'est
► Quand elle était en C les gens étaient toujours regroupés autour d'elle en lui demandant s'ils pouvaient lui coiffer ses jolis cheveux. Maintenant elle déteste qu'on les touche.
► Elle a tendance a être beaucoup plus gentille avec les gens mignons et beaucoup plus méchante avec les gens dur à cuire.
► Elle parle rarement, et quand elle le fait ce sont des phrases écourtés au maximum.

Black Sheep et le Ranker Elle considère plus le Ranker comme un rival que comme son patron. Bien sûr elle a conscience que la différence entre eux est encore grande, et le respecte beaucoup pour ça, mais le surpasser reste son principal objectif. Elle espère même prendre sa relève quand il sera diplômé.

Black Sheep et Burst lourd. Elle en a marre qu'il lui parle tout le temps. S'il était plus chou au moins... En plus il touche ses cheveux parfois. De temps à autres elle lui lance des regards qui veulent dire "lâche-moi" mais il ne semble pas très réceptif à ça. Au fond elle l'aime bien. Mais qu'est-ce qu'il peut la gaver.

Black Sheep et Shark Il est tout sauf mignon, il pue la sueur, il lui casse les tympans, il est grossier il est débile. Les seuls moments où Black Sheep lui prête de l'attention, c'est pour se moquer de lui avec sarcasme. Il est la seule sur laquelle il ne s'énerve pas trop. Elle a bien compris qu'il ne l'appréciait pas trop et c'est mieux comme ça.

Black Sheep et Hide & Seek Si Hide & Seek admirent Black Sheep, elle, les adore. Quoi de plus mignon qu'une paire de petites filles aux vêtements trop grands, moumouteux et roses ? Elle fait même l'effort de jouer avec elles en échange de câlin, elle les coiffe, leur apprend des astuces d'auto-défense contre plus musclés qu'elle (pour qu'elles aillent ensuite tester tout sur Shark), leur prépare des gâteaux, leurs couds des peluches et des vêtements et j'en passe. Une vraie petite maman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn Shu Campbell
Rang long et chiant
qui tient sur deux lignes

Rang long et chiantqui tient sur deux lignes
avatar

Autre(s) compte(s) ? : none
Féminin Personnage sur l'avatar : HATATATATATAte

Âge, classe & année (ou poste) : Unknown
Messages : 294
Date d'inscription : 21/04/2012

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

MessageSujet: Re: • Contexte •   Mer 2 Juil 2014 - 17:38

Shark

  Le monde selon Shark est relativement facile à comprendre : fort > faible, point barre. En fait Shark c'est un peu le cliché de la grosse brute sans cervelle qui comprends jamais rien, ni les maths, ni les ruses, ni les blagues, ni même l'ironie. Ses problèmes se règlent toujours par la force brute, et il se créée beaucoup de problèmes. Bienvenue dans le monde des tas de muscles impulsifs et susceptibles.
  Shark, en tout bon soldat qu'il est, aime la guerre. Il aime voir les gens se foutre sur la gueule, aime le conflit. La paix, les compromis, c'est des trucs de faiblards. Et ce qu'il déteste le plus c'est bien ça, les mauviettes. Les gens qui prône la bonne entente, ceux qui ont peur de se battre, ceux qui se cachent derrière les autres, ceux qui crient "J'AI DES LUNETTES" ou "JE SUIS UNE FILLE" quand on veut les taper. Pas d'excuses. Bandes de lâches.
  Alors oui, Shark n'est pas gentil, alors non, Shark n'a pas d'amis. Et il voudrait juste foutre une grosse claque à ce monde et leur crier "BATTEZ VOUS PUTAIN".


► Il porte une veste militaire par-dessus son uniforme.
► Ses cheveux sont verts pour des questions de camouflage et il met des pupilles dorés... En hommage au Ranker. Raison plus naze, tu meurs.
► Il a été à l'école militaire avec Prismver.
► Shark utilise beaucoup de jurons.... Deux insultes par phrases en moyenne en fait.
► Shark ne sait pas parler calmement.
► Du fait de sa susceptibilité les autres S le taquine souvent, pour le faire chier et le regarder s'énerver.
► Notez que pour Shark, une femme est faible par définition (ce qui ne l'empêche pas de les taper.)

Shark et le Ranker Le Ranker, c'est le général tout-puissant. C'est la seule personne qu'il respecte de tout le pensionnat, parce que non seulement il est fort, plus que lui et il ferme sa gueule devant les plus forts, mais aussi parce que son projet de faire batailler le pensionnat entier lui plaît plus que beaucoup.

Shark et Burst Shark considère que Burst est une femmelette. Sérieux pourquoi il porte un "collier de femme" ? En fait il ne le blaire tout simplement pas. Ni son accoutrement débile, ni sa façon de se pavaner, ni son attitude de dragueur, ni son pouvoir trop génial qu'il aurait bien voulu avoir (même s'il ne l'avouera JAMAIS). Il aimerait bien le remettre à sa place, mais, ayant reçu l'ordre de son "Général Ranker" de ne pas se battre avec les autres S et ne sachant absolument pas manier le sarcasme, la seule chose qu'il fait c'est lui balancer des tartines d'insultes à longueur de journée.

Shark et Black Sheep Cette femelle le perturbe. Pourquoi elle parle jamais. Pourquoi elle l'ignore. Pourquoi elle porte des noeuds noeuds et se balade avec des peluches. Black Sheep, elle est tout ce qu'il n'est pas. Calme, mignonne, discrète, fourbe. Et, plus que l'énerver, ça l'angoisse.

Shark et Hide & Seek Personne n'est pus agaçant que ces deux pestes pour Shark, à part peut-être les pacifistes anti-ranker. Elles prennent un malin plaisir à faire exprès de l'énerver, l'obligent à jouer aux jeux vidéos avec lui et en plus, il perd. Et Shark déteste perdre. Il vous le dira : il les déteste. Mais Shark il est pas très honnête non plus, parce qu'en vrai, il les aime bien et se montre plus protecteur avec elles qu'avec aucun autre S.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn Shu Campbell
Rang long et chiant
qui tient sur deux lignes

Rang long et chiantqui tient sur deux lignes
avatar

Autre(s) compte(s) ? : none
Féminin Personnage sur l'avatar : HATATATATATAte

Âge, classe & année (ou poste) : Unknown
Messages : 294
Date d'inscription : 21/04/2012

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

MessageSujet: Re: • Contexte •   Dim 7 Sep 2014 - 9:36

contexte

Cité scolaire de Prismver
Nouveau !
guide
touristisque 2012
Ancienne île de la Mer du Nord nommée « Le refuge aux sorcières », fondée par Ruthel Prismver Premier du nom en 1553 où s'abritaient les victimes de la chasse aux sorcières médiévales. Un site entièrement conservé, seule la gare au toit en verre rappelle la société moderne. Le pensionnat privé de Prismver, ouvert en 2003, est un chef d’œuvre d'architecture, avec ses balcons, ses jardins, ses tours et ses pierres aux reflets polychromes, et il y fait bon vivre. Des ruines encore plus anciennes datant de l’Ère Romaine se situent près des bois, mais ces dernières semblent être un refuge de violence et nous vous les déconseillons vivement. Cependant l'île privée est classée patrimoine historique et son ensemble reste ouvert au public, mis à part les locaux de l'établissement, et est à visiter absolument.



GUIDE TOURISTIQUE 2012
Cité scolaire Prismver
«Ancienne île de la Mer du Nord nommée « Le refuge aux sorcières », fondée par Ruthel Prismver Premier du nom en 1553 où s'abritaient les victimes de la chasse aux sorcières médiévales. Un site entièrement conservé, seule la gare au toit en verre rappelle la société moderne. Le pensionnat privé de Prismver, ouvert en 2003, est un chef d’œuvre d'architecture, avec ses balcons, ses jardins, ses tours et ses pierres aux reflets polychromes, et il y fait bon vivre. Des ruines encore plus anciennes datant de l’Ère Romaine se situent près des bois, mais ces dernières semblent être un refuge de violence et nous vous les déconseillons vivement. Cependant l'île privée est classée patrimoine historique et son ensemble reste ouvert au public, mis à part les locaux de l'établissement, et est à visiter absolument. »


  Prismver, malheureusement, c'est un peu plus qu'une belle île où des étudiants d'élite, choisis par le directeur lui-même, font leurs études en attendant leur diplôme. Car tous ces étudiants, n'ont pas été choisis pour leur bon bulletin scolaires ou leurs capacités sportives, mais parce qu'il possèdent l'Esprit, un gène presque inconnu de la société leur donnant des pouvoirs hors du commun. Ils sont tous ce que l'on appelle des "monomageia", ou plus communément des "sorciers a pouvoir unique". Encore inconnu de la société, ils sont repérés et envoyés ici, afin de maîtriser leurs dons, et sont répartis dans une des cinq classes de l'établissement, triés par talent. Ainsi les plus talentueux avec leur dons se retrouvaient en classe A et les autres en classe allant de B à E, selon leur degré de contrôle.

Mais il fut un jour un génie si doué que même la classe A n'aurait pas suffit. Il aurait pu rentrer chez lui mais, puisqu'il désirait rester, on décida de créer une classe S. Il fut le premier et le seul élève S du pensionnat. Quelques années passèrent et il ne causait de problèmes à personne, quand soudain une question toute simple émergea dans son esprit.

Qui est le plus fort après moi ?

Alors il commença à classer les élèves dans tous les domaines. Qui s'en soucait au début ? Et puis on chercha a prouver sa valeur, on se titilla, s'affronta, de façon plus ou moins modérée, et cet élève qui prit le surnom de Ranker jubilait devant ces tensions qui lui permettaient de mettre à jour ses classements plus rapidement, plus facilement, et, bientôt, le pensionnat si paisible qu'était Prismver devint un froid champ de bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn Shu Campbell
Rang long et chiant
qui tient sur deux lignes

Rang long et chiantqui tient sur deux lignes
avatar

Autre(s) compte(s) ? : none
Féminin Personnage sur l'avatar : HATATATATATAte

Âge, classe & année (ou poste) : Unknown
Messages : 294
Date d'inscription : 21/04/2012

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

MessageSujet: Re: • Contexte •   Mer 1 Oct 2014 - 14:12

contexte

Cité scolaire de Prismver
Nouveau !

guide

touristisque

2012
Ancienne île de la Mer du Nord nommée « Le refuge aux sorcières », fondée par Ruthel Prismver Premier du nom en 1553 où s'abritaient les victimes de la chasse aux sorcières médiévales. Un site entièrement conservé, seule la gare au toit en verre rappelle la société moderne. Le pensionnat privé de Prismver, ouvert en 2003, est un chef d’œuvre d'architecture, avec ses balcons, ses jardins, ses tours et ses pierres aux reflets polychromes, et il y fait bon vivre. Des ruines encore plus anciennes datant de l’Ère Romaine se situent près des bois, mais ces dernières semblent être un refuge de violence et nous vous les déconseillons vivement. Cependant l'île privée est classée patrimoine historique et son ensemble reste ouvert au public, mis à part les locaux de l'établissement, et est à visiter absolument.

code © Nikolaï Z. Kazakov


  Prismver, malheureusement, c'est un peu plus qu'une belle île où des étudiants d'élite, choisis par le directeur lui-même, font leurs études en attendant leur diplôme. Car tous ces étudiants, n'ont pas été choisis pour leur bon bulletin scolaires ou leurs capacités sportives, mais parce qu'il possèdent l'Esprit, un gène presque inconnu de la société leur donnant des pouvoirs hors du commun. Ils sont tous ce que l'on appelle des "monomageia", ou plus communément des "sorciers a pouvoir unique". Encore inconnu de la société, ils sont repérés et envoyés ici, afin de maîtriser leurs dons, et sont répartis dans une des cinq classes de l'établissement, triés par talent. Ainsi les plus talentueux avec leur dons se retrouvaient en classe A et les autres en classe allant de B à E, selon leur degré de contrôle.

Mais il fut un jour un génie si doué que même la classe A n'aurait pas suffit. Il aurait pu rentrer chez lui mais, puisqu'il désirait rester, on décida de créer une classe S. Il fut le premier et le seul élève S du pensionnat. Quelques années passèrent et il ne causait de problèmes à personne, quand soudain une question toute simple émergea dans son esprit.

Qui est le plus fort après moi ?

Alors il commença à classer les élèves dans tous les domaines. Qui s'en soucait au début ? Et puis on chercha a prouver sa valeur, on se titilla, s'affronta, de façon plus ou moins modérée, et cet élève qui prit le surnom de Ranker jubilait devant ces tensions qui lui permettaient de mettre à jour ses classements plus rapidement, plus facilement, et, bientôt, le pensionnat si paisible qu'était Prismver devint un froid champ de bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn Shu Campbell
Rang long et chiant
qui tient sur deux lignes

Rang long et chiantqui tient sur deux lignes
avatar

Autre(s) compte(s) ? : none
Féminin Personnage sur l'avatar : HATATATATATAte

Âge, classe & année (ou poste) : Unknown
Messages : 294
Date d'inscription : 21/04/2012

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

MessageSujet: Re: • Contexte •   Mer 1 Oct 2014 - 14:12



intrigue 2013



  Ca n'allait pas assez vite, toute sa petite affaire. Un an avait déjà passé et ses classements traînaient, traînaient ! Dans quelques années il aurait l'âge de quitter le pensionnat et il perdrait cette merveilleuse occasion de classer les monomagéia. Et puis il remarqua qu'il y avait des gens qui l'admiraient. Qu'il y avait des gens qui n'étaient pas à leur place, qui était fourbes, méchants, et possédaient des pouvoirs fort intéressants à ses yeux.
Et il eu une deuxième bonne mauvaise idée.
Et il les invita dans sa classe S.
Évidemment, cela n'avait rien d’officiel, ils n'étaient aux yeux des autres, que d'ordinaires élèves qui sèchent les cours pour rejoindre le Ranker. Et on ne les prit pas au sérieux, au début. On aurait du. La classe S devint une moisissure coriace qui détériora davantage encore les relations inter-classes, par leurs manipulations, par leurs mensonges, par leurs affrontements forcés. Et, par-dessus tout, ils décidèrent de punir quiconque cherchait la sympathie des autres classes ou insulterait leur précieux chef.
Et ce n'est que le début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn Shu Campbell
Rang long et chiant
qui tient sur deux lignes

Rang long et chiantqui tient sur deux lignes
avatar

Autre(s) compte(s) ? : none
Féminin Personnage sur l'avatar : HATATATATATAte

Âge, classe & année (ou poste) : Unknown
Messages : 294
Date d'inscription : 21/04/2012

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

MessageSujet: Re: • Contexte •   Mer 1 Oct 2014 - 14:12



Entropy (Acte I)



  Voilà un moment que les S régnaient sur Prismver, désormais. Et autant le dire, ça ne plaisait pas. Entre les A arrogants frustrés d'être écrasés, et les élèves pacifistes se fichant de la guerre des classes, peu de monde y trouvait son compte.

Et puis, un jour, un mouvement s'est élevé. On l'appelait « Entropy », et il était représenté par des élèves en cravates grises. Un Gris symbolisant l'abolition pure et simple du système de classes. Le mouvement est né chez les E, mais le but était commun à toutes les classes: briser ce système inégalitaire. Que les A, C et E aient tous les mêmes conditions de travail, qu'on aide les D et les E à progresser, au lieu de les laisser dans le chaos régnant dans leurs classes. Entropy prônait le gris, l'abolition du système, l'unification des classes et l'égalité des chances, pour tous.
De belles valeurs que les S et les A arrogants et supérieurs se sont plu à écraser, alors qu'il rencontrait un franc succès à travers les B, C, D et E.

Entropy s'est alors légèrement radicalisé: s'en prenant aux locaux, le groupe (dont le leader restait toujours anonyme) a tagué ses slogans à travers toute l'école, est allé jusqu'à démolir la salle de classe des A (pour pointer du doigt leurs privilèges) et Prudence de Boissieu, la déléguée des A, a elle-même été blessée lors d'un affrontement.

Mais le mouvement s'est essouflé face à l'ignorance de la direction de l'école, et face à la hargne des A bien décidés à ce que l'union des classes ne se fasse pas; à ce que leurs privilèges offerts par Prudence restent justement des privilèges.

L'union n'a pas fait la force, et Entropy s'est éteinte en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn Shu Campbell
Rang long et chiant
qui tient sur deux lignes

Rang long et chiantqui tient sur deux lignes
avatar

Autre(s) compte(s) ? : none
Féminin Personnage sur l'avatar : HATATATATATAte

Âge, classe & année (ou poste) : Unknown
Messages : 294
Date d'inscription : 21/04/2012

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

MessageSujet: Re: • Contexte •   Mer 1 Oct 2014 - 14:12



RED (Acte II)



Plus de nouvelles d'Entropy pendant près d'un mois. Plus de tags, plus de cravates grises. Silence radio.

Et puis, un blog est apparu. On y a découvert six élèves de la classe E, se revendiquant anciens membres d'Entropy. On y apprenait même le nom du leader du mouvement, jusqu’ici anonyme. Il s’agissait un blog de menaces, un blog d'élèves en colères: les anciens Gris en voulaient aux élèves, aux A, à l'administration; à tout le monde. Entropy n'a pas marché alors qu'elle avait des valeurs égalitaires, justes, bien plus que ne l'était le système des classes Prismverien. Et malgré ça, on les avait écrasés, les Gris. Alors, désormais, les élèves étaient en colère et le faisaient savoir, menaçant de détruire l’école tant qu’on aurait pas rétabli l’égalité entre les classes.

Les conséquences ? Elles étaient écrites noires sur blanc. Ce serait le carnage. Ils ne couraient plus après de belles valeurs, non; ces élèves étaient déçus de cette école qui n'encourageait que les génies, et ces élèves étaient déçus de leurs camarades qu'ils jugeaint amorphes, qui se contentaient de subir le joug des S et des A trop arrogants. RED, c’était un groupe de six E qui ont décidé de tout casser, et de répondre aux S: le Ranker voulait la guerre des classes ? Il allait l’avoir. Et le seul but de RED désormais, était de mettre Prismver sans dessus dessous. Par vengeance, et par abandon de leurs justes idéaux. Le problème, c'est que la petite guerre qu’ils déclenchaient à l’administration touchait tout le monde, qu'on veuille prendre part à la guerre des classes, ou non.

Et il y avait des élèves qui n’étaient pas d’accord avec ça. Les S, mais également d’autres élèves, notemment en A. Quelques personnes se revendiquaient « anti-RED », tandis que d’autres s’alliaient pour essayer d’arrêter le groupe de Rouges. Un club est né, le Reckoning Tea Party. Un club se voulant plus mature, plus intelligent, plus réfléchi que ces brutes de RED. Le but d’RTP était de détruire RED. Il y a également eu un autre groupe: WIP. Comprenez Work In Progress. Leur but à eux était de réparer les dégâts de RED, ne souhaitant pas vivre dans les ruines du pensionnat.

RED, les S, WIP, RTP... la guerre des classes prenait réellement forme, certains élèves venant agrandir ces rangs, d’autres tentant simplement de vivre une scolarité normale au milieu des insultes et des (de plus en plus fréquents) actes de violences entre les groupes et les classes.

La Guerre était là. Et elle prit réellement tout son sens la nuit ou RED attaqua le Grand Hall d’entrée, véritable symbole du pensionnat. Ils cassèrent tout, à coups de massue, de batte de baseball... Dégâts des eaux, tables brisées, trous dans les murs... Un carnage complet. Des élèves de A et d’autres classes avaient tenté d’intervenir, mais leur arrogance et leurs provocations n’avaient fait qu'attiser la haine des rouges. Des adultes sont finalement intervenus, mettant fin au carnage. Mais il y avait désormais de lourdes réparations à faire dans tout le rez-de-chaussée.

C’était un véritable acte terroriste, et les six membres de RED ainsi que leurs alliés eurent de lourdes punitions. on ne pouvait cependant pas les exclure de l’école: ils étaient trop dangereux, avec leurs pouvoirs incontrôlés, et menaçaient de révéler la Magie au reste du monde.

Conscient qu’il fallait calmer les choses avant que l’école ne soit détruite, Ruthel Prismver, le Directeur, convoqua Gabriel A. Oswald (chef de RTP) et Heath D. Ackland (chef de RED) dans son bureau. Il leur promit alors d’essayer de trouver un consensus.  A la sortie de ce rendez-vous, Gabriel menaça Heath: il lui jurait de détruire sa vie si Heath continuait à mener le combat avec RED. Heath pris les menaces à la légère, et quitta le A.

Deux jours après, Heath Ackland se réveillait amnésique: il n’avait plus aucun souvenir de ses cinq dernières années. Et lorsqu’on lui apprit qu’il était le chef de RED, il ne comprit pas ce groupe, ni leur but, ni leur méthode. Alors Heath laissa tomber RED, et le groupe fut reprit par ses deux bras droit: Gautier P. Everfield et Joach N. Källström. Les deux garçons décidèrent de continuer le combat sans leur fondateur et leader, mais il était certain que c’était un véritable coup dur pour RED, le plus grand coup jamais porté. RED perdit la confiance de ses membres et alliés à cause de la “traîtrise” du leader, et bon nombre d’élèves pensaient que le groupe allait se dissoudre dans peu de temps, sans leur fondateur. RED serait bientôt de l’histoire ancienne. A moins que... ?

Quand à l’amnésie, on ne su qui avait frappé. Mais les soupçons se portèrent naturellement vers les S et RTP, les deux ennemis d’Heath et de RED. Soit, plus précisément, vers le Ranker et Gabriel A. Oswald.

La seule chose certaine, c’est qu’aucun clan n’avait l’intention d’abandonner le combat après ce coup d’éclat. La rentrée de Septembre arrivait, et avec elle, de nouveaux plans de bataille, de nouvelles missions, de nouvelles casses et manipulations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn Shu Campbell
Rang long et chiant
qui tient sur deux lignes

Rang long et chiantqui tient sur deux lignes
avatar

Autre(s) compte(s) ? : none
Féminin Personnage sur l'avatar : HATATATATATAte

Âge, classe & année (ou poste) : Unknown
Messages : 294
Date d'inscription : 21/04/2012

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

MessageSujet: Re: • Contexte •   Mer 1 Oct 2014 - 14:17



Questions/Réponses

VERS QUEL ÂGE SE MANIFESTE LE POUVOIR D'UNE PERSONNE ?
Avec la puberté, cela varie donc entre dix et seize ans pour la plupart des individus. Seulement, une forte dose d'adrénaline peu activer le pouvoir précocement.

COMMENT SE FAIT-IL QUE, MÊME EN VENANT TOUS DE PAYS DIFFÉRENTS, TOUT LE MONDE SE COMPRENNE A PRISMVER ?
A l'arrivée des élèves sur Prismver, un cookie leur est distribué. Vu les habitudes du directeur cela n'a l'air de rien, mais ce cookie contient un médicament made in Prismver qui permet d'apprendre instantanément l'anglais. Il est obligatoire pour les étudiants étrangers de prendre ce médicament. Il ne prendront pas l'accent, ceci dit.

OH C'EST COOL CA ! POURQUOI NE PAS LEUR EN FAIRE AVALER POUR TOUTES LES LANGUES ET FAIRE DE PRISMVER UNE ÉCOLE DE MULTILINGUES EN HERBE ?
Parce que ce "médicament" made in Prismver est considéré comme une drogue et que trop en user est dangereux pour la santé.

AVEC TOUS CES GENS QUI NE CONTRÔLENT PAS LEUR POUVOIR DANS LE PENSIONNAT, COMMENT CELA SE FAIT-IL... QUE PERSONNE NE SOIT MORT ?
Pour les pouvoirs jugés trop dangereux, on utilise le même principe de médicament, qui, faute de supprimer le pouvoir, amoindri sa puissance ou ses effets.

EST-CE QU'IL FAUT FORCEMENT UN POUVOIR POUR ENTRER A PRISMVER ?
Si vous êtes élève, oui. Prismver recrute ses élèves elle-même, et elle ne prends que des détenteurs d'Esprit. Les adultes travaillant à Prismver ont tous été au contact du surnaturel dans leur vie, mais n'ont pas forcément de pouvoir.

A QUEL PAYS EST RATTACHÉ PRISMVER ?
Prismver est considéré comme un État indépendant. (un peu comme le Vatican si vous voulez, un État dans l'État). Les pays voisins s'accordent tout de même un "droit de regard", même s'ils ne voient que ce que l'on veut leur montrer.

AVANT QUE LE DIRECTEUR NE RÉNOVE L'ÎLE, QU'Y AVAIT-IL A PRISMVER ?
Rien,que dalle, nada. Des ruines et des ruines dont on avait presque oublié l'existence.

COMMENT SE DÉROULE L'EXAMEN ?
Tous les élèves ayant été convoqués par Prismver passent devant un jury de quatre personnes comprenant : le directeur, deux professeurs de maîtrise et un délégué de classe. Le jury reste derrière une vitre résistante et du gaz soporifique est prêt à être lancé sur le candidat si son pouvoir dégénère. Le candidat doit tout simplement faire une démonstration de ses aptitudes au jury, puis sera noté sur 100 : entre 80 et 100 il ira en A, entre 60 et 80 en B, entre 40 et 60 en C, entre 20 et 40 en D, et s'il ne se présente pas à sa convocation ou fait moins de 20 points il ira en E.

ET SI LE CANDIDAT A BESOIN D'UN COBAYE POUR MONTRER SES APTITUDES ?
On envoie le délégué 8D

POURQUOI UTILISER DES LÉZARDS ET PAS DES PORTABLES POUR S'ENVOYER DES MESSAGES ?
Prismver n'a pas de réseau, voilà pourquoi.

HEY ATTENDEZ.... PAS DE RÉSEAU... PAS INTERNET NI TÉLÉ ?
Pas vraiment. Récemment a été ouvert un réseau internet interne à Prismver, c'est-à-dire que vous avez accès seulement au réseau de l'ïle. Vous ne pouvez donc discuter ou jouer qu'avec des habitants Prismveriens ! Cependant, le réseau dispose de ses propres réseaux sociaux (dont quelques-uns ressemblant étrangement à certains réseaux populaires...). Concernant les jeux en ligne, ils sont accessibles, mais absolument tout les jeux ont une restriction de Tchat: on ne peux communiquer avec les autres, que ce soit en groupe, à l'échelle d'un serveur ou même par message privé. On joue, on ne parle pas. Cette restriction est incontournable.
Le câble est également présent, vous avez donc accès à vos émissions de cuisine ou de télé-réalité préférées pour vous abrutir le cerveau à loisir ♥


LES COMMERCANTS TRAVAILLANT SUR L'ÎLE SONT-ILS AU COURANT DES POUVOIRS ?
A de rares exceptions, non. C'est pourquoi il est interdit pour eux d'aller dans l'école et qu'il est interdit aux élèves d'utiliser leur pouvoir en dehors de celle-ci.

COMMENT LE PENSIONNAT ARRIVE-T-IL A SAVOIR QUAND UNE PERSONNE DÉCOUVRE SON POUVOIR ?
Les anciens élèves de Prismver sont souvent très attachés à leur école : certains reviennent y travailler, d'autres parcourent le monde à la recherche de nouveaux élèves : bouche à oreille et pouvoirs de détection font le reste. Plus le détenteur habite dans un endroit paumé, plus Prismver mettra de temps à le localiser.

POURQUOI LE CINQUIEME ÉAGE EST-IL DÉFENDU D'ACCES ? LE DIRECTEUR N'ÉTANT JAMAIS DANS SON BUREAU IL NE DOIT PAS Y AVOIR GRAND CHOSE D'IMPORTANT...
Parce que le cinquième étage c'est la niche du lézard géant Tartiflette.

EST-CE POSSIBLE DE REDOUBLER A PRISMVER ?
Bien sûr ! Si vous êtes trop dangereux pour l'extérieur on vous gardera jusqu'à deux ans de plus. Si vous êtes juste nul à l'école on vous diplômera quand même.

PRISMVER A-T-IL DES FILIÈRES SPÉCIALISÉES COMME DANS UN LYCÉE STANDARD ?
Non. Les emplois du temps sont aménagés pour les cours de maîtrise de pouvoirs et l'enseignement est pointu dans toutes les matières. Il est possible d'avoir jusqu'à cinq matières optionnelles par élève.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn Shu Campbell
Rang long et chiant
qui tient sur deux lignes

Rang long et chiantqui tient sur deux lignes
avatar

Autre(s) compte(s) ? : none
Féminin Personnage sur l'avatar : HATATATATATAte

Âge, classe & année (ou poste) : Unknown
Messages : 294
Date d'inscription : 21/04/2012

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

MessageSujet: Re: • Contexte •   Sam 20 Fév 2016 - 16:22

contexte

Cité scolaire de Prismver
Nouveau !

guide

touristisque

2012
Ancienne île de la Mer du Nord nommée « Le refuge aux sorcières », fondée par Ruthel Prismver Premier du nom en 1553 où s'abritaient les victimes de la chasse aux sorcières médiévales. Un site entièrement conservé, seule la gare au toit en verre rappelle la société moderne. Le pensionnat privé de Prismver, ouvert en 2003, est un chef d’œuvre d'architecture, avec ses balcons, ses jardins, ses tours et ses pierres aux reflets polychromes, et il y fait bon vivre. Des ruines encore plus anciennes datant de l’Ère Romaine se situent près des bois, mais ces dernières semblent être un refuge de violence et nous vous les déconseillons vivement. Cependant l'île privée est classée patrimoine historique et son ensemble reste ouvert au public, mis à part les locaux de l'établissement, et est à visiter absolument.

code © Nikolaï Z. Kazakov


  Prismver, malheureusement, c'est un peu plus qu'une belle île où des étudiants d'élite, choisis par le directeur lui-même, font leurs études en attendant leur diplôme. Car tous ces étudiants n'ont pas été choisis pour leurs bons bulletins scolaires ou leurs capacités sportives, mais parce qu'il possèdent l'Esprit, un gène presque inconnu de la société leur donnant des pouvoirs hors du commun. Ils sont tous ce que l'on appelle des "monomageia", ou plus communément des "sorciers à pouvoir unique". Encore inconnus de la société, ils sont repérés et envoyés ici, afin de maîtriser leur don, et sont répartis dans une des cinq classes de l'établissement, triés par talent. Ainsi les plus talentueux avec leur don se retrouvaient en classe A et les autres en classe allant de B à E, selon leur degré de contrôle.

Mais il fut un jour un génie si doué que même la classe A n'aurait pas suffit. Il aurait pu rentrer chez lui mais, puisqu'il désirait rester, on décida de créer une classe S. Il fut le premier et le seul élève S du pensionnat. Quelques années passèrent et il ne causait de problèmes à personne, quand soudain une question toute simple émergea dans son esprit.

Qui est le plus fort après moi ?

Alors il commença à classer les élèves dans tous les domaines. Qui s'en souciait au début ? Et puis on chercha a prouver sa valeur, on se titilla, s'affronta, de façon plus ou moins modérée, et cet élève qui prit le surnom de Ranker jubilait devant ces tensions qui lui permettaient de mettre à jour ses classements plus rapidement, plus facilement, et, bientôt, le pensionnat si paisible qu'était Prismver devint un froid champ de bataille.


Prismver possède une intrigue évolutive, c'est-à-dire qu'elle change au fil du temps. En voilà les grandes lignes (pour plus de détails, il suffit de lire les posts suivants 8D) :
Spoiler:
 
Il est quand même plus que conseillé de lire le post parlant de l'acte actuel, c'est-à-dire le dernier message du topic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn Shu Campbell
Rang long et chiant
qui tient sur deux lignes

Rang long et chiantqui tient sur deux lignes
avatar

Autre(s) compte(s) ? : none
Féminin Personnage sur l'avatar : HATATATATATAte

Âge, classe & année (ou poste) : Unknown
Messages : 294
Date d'inscription : 21/04/2012

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

MessageSujet: Re: • Contexte •   Sam 20 Fév 2016 - 16:23

[12.11.14]

Le renouveau de la GDC (Acte III)

Vous avez probablement entendue cette histoire auparavant. Généralement, les élèves n'en connaissent quelques bribes, la qualifiant alors de légende. Éventuellement, certains la connaissent dans son intégralité, mais plus le temps passe, plus les mémoires s'effritent. Seuls les plus anciens, des adultes travaillant à Prisvmer depuis un certain nombre d'années, en ont gardé une trace fraiche, ancré dans leurs souvenirs.
C'est un épisode sombre qui subsiste avec véhémence dans les annales de Prismver, une affaire que Ruthel aurait préféré terrer au coeur d'archives.

Il se dit qu'en 2003, durant les débuts de l'école, une guerre des classes des plus violentes déchira le pensionnat. Depuis la création de Prismver, des tensions entre les différentes classes ont toujours existé, alimentant conflits et hostilités. Cependant, cela ne fut jamais aussi vrai qu'à cette période : l'administration ne savait  pas gérer une telle discorde et lorsque cette mésentente atteignit son paroxysme, la situation devint incontrôlable. Des salles communes respectives à chaque classe naquirent à l'extérieur du pensionnat (il fallait traverser la forêt pour y parvenir), les élèves se regroupaient là-bas plutôt que dans le pensionnat. À ce moment plutôt qu'à n'importe quel autre, les classes se vouaient une haine viscérale. Pas de groupes ni de mouvements quelconques, seuls les classes s'affrontaient dans une lutte brutale et ardente.

Peu à peu, la bataille s'essouffla, mais la division était toujours présente.

On dit qu'elle marqua vraiment l'éloignement des classes. Et la guerre ? Jamais véritablement terminée. 

Aujourd'hui, les tensions sont plus fortes que jamais. Entropy, RED... les A en avaient plus qu'assez de se faire marcher dessus par des élèves qui n'avaient même pas pris la peine de passer leur examen d'entrée. De plus en plus de violets ont commencé à hausser le ton, faire montre d'agressivité à l'égard des E. Et puis, les quelques A qui étaient agressifs sont devenus plus nombreux, à tel point que la classe est devenue un rassemblement de haine et d'arrogance contre les autres classes.
Les E voulaient la guerre ? Ils l'auraient. Quelques jours seulement après, une lettre adressée à l'administration, plus particulièrement à Ruthel, fut postée sur le blog de l'école.


Ces revendications ne plurent pas aux E. Décidés à continuer leur combat pour l'égalité, ces derniers refusèrent de courber l'échine et entamèrent de nouvelles hostilités à l'encontre des A. Une partie de la classe E se mobilisa de nuit pour dégrader la salle des A avec de la peinture écarlate, une nouvelle déclaration de guerre.


Les tensions montent encore et encore. Les groupes, aujourd'hui, disparaissent. Il n'y a plus que les classes. Le pensionnat entier se trouve mêlé dans cette nouvelle Guerre des Classes. C'est vous, vous seuls qui l'avaient provoqué.

***

Plusieurs mois ont passé durant lesquels les tensions n'ont fait que grimper. Les A contre les E, les B et les D sur leur idéologies différentes, les C dans leur éternelle neutralité. Les S veillaient à garder les tensions actives. Beaucoup de E ont abandonné l'idée, d'autres sont parties - le système paraissait indestructible, et la haine entre les classes, plus présentes que jamais.
Dans ce chaos, Loïs en profita pour concocter une vengeance contre les élèves...

rédigé par Gautier P. Everfield
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn Shu Campbell
Rang long et chiant
qui tient sur deux lignes

Rang long et chiantqui tient sur deux lignes
avatar

Autre(s) compte(s) ? : none
Féminin Personnage sur l'avatar : HATATATATATAte

Âge, classe & année (ou poste) : Unknown
Messages : 294
Date d'inscription : 21/04/2012

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

MessageSujet: Re: • Contexte •   Sam 20 Fév 2016 - 16:23

[03.08.15]

Chaos (Acte IV)

Oh, vous le saviez, ou tout du moins, vous vous en doutiez, pas vrai ?
Surtout vous, les A - après tout, vous étiez si fier de votre contrôle que vous n'avez même pas songé un instant que votre confort puisse disparaître.

Et pourtant, c'est arrivé. Pour la majorité d'entre vous, votre pouvoir vous a échappé. Sans doute trop longtemps d'ailleurs, car il n'a pas fallu longtemps aux habitants pour s'en apercevoir.
Ils sont dangereux, ils ont commencé à penser.
Il y a eu des mesures, des précautions.
Privilégiez l'école, évitez de trop sortir, évitez les habitants. Tout le monde a fait de son mieux, allant même, pour ceux qui possédaient encore leur pouvoir sous contrôle, jusqu'à rassurer et aider les habitants.

Il n'a suffit que d'une étincelle pour tout faire exploser. Il a suffit d'un élève avec un peu de maladresse, d'inconscience et de bêtise. Je serai vite rentré, pensait-il. Mais il n'a pas été assez rapide - ou pas assez vigilant.
Il a suffit que son pouvoir lui échappa une seconde, une simple seconde, pour que tout parte en vrilles. L'incident fut grave, et deux habitants, dont un enfant, furent envoyés à la clinique.

Après ça, les habitants furent guidés par une seule pensée : la peur.
Le jour-même, les réactions furent violentes, les profs forcés de retourner dans leur studio à l'école et les élèves de rentrer dans les dortoirs. Les sorties : interdites. Ce n'était pas si grave, Ruthel pouvait tout arranger. Ruthel arrangeait toujours tout. Alors, tout le monde s'empressa - il fallait demander conseil à Ruthel.

Mais Ruthel n'était pas là Ruthel avait disparu - laissant l'école livrée à elle-même, guidée par les professeurs restants.
Les élèves étaient livrés à eux-même - et quelque soit leur classe, ils devront s'unir.

Ils devaient s'unir.
Ils le firent, mais ce ne fut pas suffisant. Pas assez rapide.

Les habitants étaient furieux.
Poussés par la peur, ils s'en prirent à tous les détenteurs de pouvoirs - et les gardes de la gare, ceux qui effaçaient la mémoire des habitants, durent quitter leur poste. Un, deux voire trois trains partirent sans contrôle des mémoires. Le secret des pouvoirs était menacé.
Le chaos avait éclaté.

Il fallait s'y attendre.

C'était comme un huis-clos explosif, les classes sans entente, entassées dans un bâtiment déjà trop petit pour leurs conflits enfantins. Privés de leur directeur, livrés à eux-même, les S ont profité de cette occasion et de la terreur des habitants pour déverser le chaos sur cette île. Ils voyaient déjà leur victoire se profiler dans l'implosion de cette petite communauté et c'est le contraire qui s'est déroulé. Parce que, livrés à eux-même, les élèves ne se sont pas laissés aller au désespoir et à l'impulsivité de leurs émotions.
Parce qu'un mélange de couleur, ça ne fait pas que du noir, ça peut aussi donner un superbe arc-en-ciel.
Ils ont fini par comprendre, chacun d'entre eux. Ce n'était qu'une question de temps pour que chacune des classes se retourne contre les investigateurs de ce chaos. Devant l'accumulation des problèmes, devant les malheurs récurrents, les larmes en flots, les accusations presque hurlées à une administration perdue sans sa tête pensante. Toutes les couleurs ont déferlé, cherchant la résolution. Et toutes les couleurs ont illuminé l'île, les élèves, faisant disparaître la peur injustifiée des habitants oppressés.

Les élèves n'avaient pas à subir les conséquences des agissements des S.
Toutes les classes se sont retournées contre eux, ces dorés, ces S, ces parias - réclamant à Kerstin la sentence qu'elle devait leur infliger, cette dernière tenant les rennes en l'absence de Ruthel.

Mais il n'y eut aucune punition.

Pour tous, ce fut un message : l'administration ne vaut rien. Kerstin, en tout cas. Les classes l'ont bien compris à présent, et ce n'est pas juste une cécité sans nom devant les actes des dorés, mais bien une sur-protection venant de la CPE. C'est un combat à tous les niveaux - toutes les classes ont trouvé un terrain d'entente dans cette volonté de démanteler les S, et les adultes ont décidé de soutenir publiquement la classe qui se rapproche le plus des valeurs qu'ils défendent. Ou leur ancienne classe, tout simplement.
Mais si Kerstin le fait, pourquoi pas eux ?

À Prismver, la Guerre des Classes s'estompe. Les rivalités s'effondrent, sans doute pas définitivement, mais au moins le temps de se débarrasser de ces insupportables S.

rédigé par Gautier P. Everfield
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn Shu Campbell
Rang long et chiant
qui tient sur deux lignes

Rang long et chiantqui tient sur deux lignes
avatar

Autre(s) compte(s) ? : none
Féminin Personnage sur l'avatar : HATATATATATAte

Âge, classe & année (ou poste) : Unknown
Messages : 294
Date d'inscription : 21/04/2012

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:

MessageSujet: Re: • Contexte •   Sam 20 Fév 2016 - 16:24

[10.01.16]

White Day (Acte V)


Tout le monde adhérait : le règne des dorés avait assez duré. Les classes devaient réagir, mais pour ce faire, elles devaient s’unir. Une réunion fut organisée par les délégués, exhortant les élèves à oublier leur rancoeur au profit d’une union. Si la majorité accepta de se plier à ces conditions, ce n’était pas le cas de tous. Une partie des A, plus particulièrement, furent réticents, persuadés de pouvoir gérer ce problème seuls - mais le reste des élèves allèrent jusqu’à réunir toute la communauté de l’école pour s’excuser publiquement des torts causés à leurs camarades.

L’entente était plus proche que jamais.
Les cravates de couleurs furent jetées ; les cravates blanches furent arrborées.

White Day. 23 Novembre 2015. Cette journée fut marquante pour Prismver. Une journée avec des élèves tout de blanc vêtus, une cravate blanche et une grève qui perdurent depuis lors. Une bonne partie de l’école accepta ce mouvement - il fallait que les tensions cessent. La pensée commune d’une paix entre classe se solidifia, appuyée par les fêtes de l’hiver qui marquèrent une pause dans les tensions.
À l’aube du Nouvel An, les délégués furent les premiers à réagir : ils lancèrent une opération à l’encontre des S, les répartissant dans des bungalows en compagnie d’élèves volontaires, leur ôtant cette fameuse « demeure des S » qui faisait leur fierté pour en faire une chambre ordinaire. Leurs cravates remplacées, ils furent privés de ce qui les rendait différents.

Cela dit, vous vous en doutez, pas vrai ? Les choses ne pouvaient continuer à aller aussi bien.
Profitez bien de ce début d'année, Prismver. La suite risque d'être difficile à supporter.

Pour les moins idiots, réfléchissez.
Cherchez le sens de ce flux de tourisme grandissant.

rédigé par Gautier P. Everfield
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: • Contexte •   

Revenir en haut Aller en bas
 
• Contexte •
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Basil] Demande de mise en page
» context menu strip
» Page d'accueil forum One Piece RPG [SeLfde4Th7]
» •• Contexte et FAQ ••
» [AVIS CONTEXTE/RPG] It never ends (0 avis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «Test :: Administration-
Sauter vers: